PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire du club

Aller en bas 
AuteurMessage
El Barto
Administrador
Administrador
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 30
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: L'histoire du club   Sam 21 Oct - 13:30






Athletic Club de Madrid

Le club a été fondé à l'origine le 26 avril 1903 en tant qu'Athletic Club de Madrid par trois étudiants basques vivant à Madrid. Les fondateurs ont d'abord vu le nouveau club comme une branche de l'Athletic Bilbao. En 1904, ils ont été rejoint par des membres dissidents du Real Madrid. Ils ont commencé à jouer en bleu et blanc, comme le faisait l'Athletic Bilbao, mais en 1911 ils se vêtirent de maillots rojiblancos. La raison pour laquelle le club a changé de couleur reste inconnue. Cependant, une théorie voudrait que les rayures rouges et blanches furent les rayures les moins chères à concevoir car on utilisait la même combinaison de couleurs pour faire des matelas de lits. Même si l'Athletic Bilbao et l'Athletic Madrid ont commencé vêtus de bleu et de blanc, la découverte d'une option moins coûteuse les aurait probablement conduit à changer. Le club de Madrid l'a fait en premier et c'est de là que ses adhérents tiennent leur sobriquet de colchoneros - les matelassiers.



En 1921, l'Athletic Madrid devint indépendant de l'Athletic Bilbao et en 1923, le club construisit son premier stade, El Metropolitano. Dans les années 1920 l'Athletic remporta le "Campeonato del Centro" à trois reprises et en 1921 puis en 1926 ils parvinrent en finale de la Copa del Rey, mais en s'inclinant à chaque fois. A partir de ces résultats, ils furent invités à rejoindre la Primera División lors de la saison inaugurale de la Liga en 1928. Ils firent leurs premiers pas dans la Liga coachés par Fred Pentland. Cela dit, en 1930 ils furent relégués en Segunda División. Ils sont brièvement remontés en 1934, toujours avec Pentland avant de redescendre en 1936 après que Josep Samitier ait pris sa place...avant que la Guerre Civile espagnole ne vienne interrompre toute rencontre sportive.


El estadio Metropolitano



Athletic Aviacion de Madrid


En 1939, lorsque la Liga reprit, l'Athletic a fusionné avec l'Aviacion Nacional de Saragosse pour devenir l'Athletic Aviacion de Madrid. L'Aviacion Nacional avait été fondée en 1939 par des membres de l'Armée de l'Air espagnole. Une place leur avait été réservée en Primera División pour la saison 1939-40, avant de leur être retirée par la RFEF (Real Federacion Española de Futbol). Ils se sont donc décidés à fusionner avec l'Athletic, dont l'équipe avait perdu huit de ses membres durant la Guerre Civile Espagnole. Une place leur a donc été décernée en Primera División lors de la saison 1939-40, mais seulement en remplacement du Real Oviedo dont le terrain avait été endommagé pendant la guerre. Avec Ricardo Zamora comme manager, le club a remporté sa première Liga en 1940 avant de rééditer l'exploit la saison suivante.



En 1941, un décret dont Franco fut à l'origine interdit aux équipes de la Liga d'utiliser des noms étrangers et le club devint l'Atlético Aviacion de Madrid. En 1947, le club décida de retirer le nom de l'association militaire de son appellation et prit définitivement le nom actuel de Club Atlético de Madrid. La même année a vu l'Atlético vaincre le Real Madrid 5-0 au Metropolitano, au jour d'aujourd'hui la plus large victoire face aux rivaux madrilènes.

L'Age d'Or

Sous Helenio Herrera et avec l'aide du marocain Larbi Benbarek, l'Atlético remporta à nouveau la Liga en 1950 et en 1951. Avec le départ d'Herrera en 1953, le club passa progressivement derrière le Real Madrid et le FC Barcelone et dans les années 50, ils luttaient contre l'Atlético Bilbao pour le titre de troisième équipe d'Espagne.

Cependant, durant les années 1960 et 1970, l'Atlético Madrid a sérieusement lutté contre le FC Barcelone pour la postion de seconde équipe. La saison 1957/58 a vu Fernando Daucik prendre en charge l'Atlético et s'emparer de la deuxième place du classement de la Liga. Cela a conduit l'Atlético à se qualifier pour l'édition 1958/59 de la Coupe d'Europe dont le Real Madrid était le champion en titre. Inspiré par l'avant-centre Vavá et Enrique Collar, l'Atlético atteint la demi-finale après avoir battu Drumcondra, le CSKA Sofia et Schalke 04. En demi-finale, ils recontrèrent le Real Madrid qui remporta le match aller par 2 buts à 1 au Bernabéu avant de s'incliner au Metropolitano par 1 but à 0. Si les buts à l'extérieur avaient compté double, l'Atlético aurait atteint la finale. Cependant, le réglement de l'époque prévoyait que l'on rejoue le match en terrain neutre et c'est le Real qui l'emporta par 2 buts à 1 à Saragosse.



L'Atlético, cependant eut sa revanche lorsque, mené par l'ex-coach du Real José Villalonga, ils ont vaincu le Real lors de deux finales consécutives de la Copa del Generalísimo en 1960 et 1961. En 1962, ils remportèrent la Coupe UEFA des vainqueurs de coupes en battant la Fiorentina 3-0 après avoir rejoué le match.(Résumé du match En 1963, ils atteignirent à nouveau la finale de la même compétition, mais en s'inclinant cette fois-ci par 5 buts à 1 face aux Tottenham Hotspur FC. Enrique Collar, qui a continué à être un joueur influent à cette époque, fut alors rejoint par les milieux de terrain Miguel Jones et Adelardo.



Malheureusement pour les fans de l'Atlético, leurs meilleures années ont coincidé avec une grande équipe du Real Madrid. Entre 1961 et 1980, le Real Madrid a dominé la Liga en remportant le championnat 14 fois. Durant cette époque, seul l'Atlético a donné du fil à retordre au Real, en remportant la Liga en 1966, 1970, 1973 et 1977. Ils ont aussi été 2ème en 1961, 1963 et 1965 et ont remporté la Copa del Generalísimo en 1965 (Vidéo du match contre Saragosse en finale), 1972 et 1976. En 1965, après avoir fini dauphin du Real après une lutte intense pour le titre, l'Atlético a été la première équipe à battre le Real au Bernabéu en huit ans.

Finaliste de la Coupe d'Europe



Les joueurs importants de cette époque furent le désormais vétéran Adelardo, le buteur Luis Aragonés, Javier Irureta et José Eulogio Garate. Ce dernier remporta le titre de Pichichi à trois reprises (1969,1970 et 1971). Dans les années 70, l'Atlético a également recruté de nombreux joueurs argentins, notamment Ruben Ayala, Panadero Diaz et Ramon Heredia et le coach Juan Carlos Lorenzo. Lorenzo croyait en un jeu discipliné et prudent, afin de perturber celui de l'adversiare. Même controversés, ses méthodes ont rencontré un grand succès et après le sacre en Liga en 1973, le club atteignit la finale de la Coupe d'Europe en 1974. Sur le parcours menant à la finale, l'Atlético élimina Galatasaray, le Dinamo Bucarest, le Red Star de Belgrade et le Celtic. Lors du match aller de la demi finale face au Celtic, l'Atlético s'est vu faire expulser Ayala, Diaz et le remplaçant Quique dans le contexte d'un match rude. Malgré cela, les madrilènes ont réussi à accrocher le 0-0 et ont ensuite gagné le retour 2 à 0 grâce à deux buts de Garate et d'Adelardo. Cependant, la finale au Heysel Stadium se révéla être un crève coeur pour l'Atlético. Face à une équipe du Bayern Munich qui comptait dans ses rangs Franz Beckenbauer, Sepp Maier, Paul Breitner, Uli Hoeness et Gerd Müller, l'Atletico joua contre lui même. En dépit des absences d'Ayala, de Diaz et de la suspension de Quique, les joueurs sont parvenus à prendre l'avantage alors qu'il ne restait que 7 minutes. Aragonés donna l'avantage à l'Atletico d'un superbe coup franc que tout le monde pensait décisif. Mais, dans la dernière minute du temps réglementaire, le défenseur du Bayern Georg Schwarzenbeck égalisa d'une frappe de 25 mètres qui laissa sur place le portier madrilène, Miguel Reina. Deux jours plus tard, toujours au Heysel, le Bayern remporta le match retour 4 à 0.

Les années "Aragonés"

Peu de temps après la défaite en Coupe d'Europe, Luis Aragonés rejoignit l'Atletico mais cette fois ci en tant qu'entraîneur. Aragonés fut coach du club à quatres reprises (1974-1980, 1982-1987, 1991-1993 et en 2002-2003). Son premier succès vint rapidement. Le Bayern Munich ayant décliné la participation à la Coupe Intercontinentale, l'Atlético fut invité à sa place en qualité de finaliste. Le club fut opposé à l'Independiente (Argentine) et, après avoir perdu le match aller 1 à 0, les rojiblancos remportèrent le retour 2 à 0 grâce à des buts de Javier Irureta et de Ruben Ayala. (Résumé du match) Aragonés emmena successivement le club à la victoire en Coupe du Roi en 1976 et en Liga en 1977.



Pendant sa seconde pèriode à la tête de l'équipe, l'Atlético finit second du championnat et remporta la Coupe du Roi en 1985. Hugo Sanchez, qui inscrivit 19 buts cette saison là, devenant ainsi Pichichi, fut l'un des principaux artisans de cette belle saison. Il inscrivit également les deux buts de la victoire face à l'Athletic Bilbao en finale de Coupe du Roi. Sanchez ne resta malheuresment qu'une saison au Calderon avant de renforcer les rangs du voisin madrilène. Malgré le départ de Sanchez, Aragonés remit le couvert en emmenant le club à la victoire fnale en Supercoupe d'Espagne 1985 et en finale de la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe en 1986. L'Atlético s'inclina 3 à 0 face au Dynamo Kiev, soit la troisième défaite consécutive dans une finale de Coupe d'Europe pour les rouges et blancs.

Les années "Jesus Gil"



En 1987, Jesus Gil devient le président du club. Cela fait 10 ans que l'Atlético n'a plus gagné ni le Championnat ni accroché un quelconque titre. Gil dépense énormément, fait signer beaucoup de joueurs coûteux, notamment Paulo Futre. Cependant, s'est avéré évasif et Gil s'est fait une réputation de cruauté. Il a engagé et licencié un nombre conséquent de managers, parmi eux César Luis Menotti, Ron Atkinson, Javier Clemente et un Luis Aragonés sur le retour, à la poursuite du succès. En 1996 Radomir Antic, avec une équipe incluant José Luis Caminero, Diego Simeone, Milinko Pantic, Juan Manuel López et Kiko a finalement délivré l'Atletico en remportant le doublé Liga/Copa del Rey.



Cependant, ce succès n'a pas produit de changement dans la stratégie de Gil et même si Antic a maintenu son poste durant trois saisons consécutives, il a été remplacé en 1998 par Arrigo Sacchi. Antic retournera d'ailleurs brièvement sur le banc en 1999 pour être remplacé ensuite par Claudio Ranieri. Les dépenses ont continué bon train avec l'arrivée de Christian Vieri et de Juninho Paulista dans la fin des années 1990. La saison 1999/00 s'est avérée désastreuse pour l'Atlético. Ranieri s'enlisait avec le club en luttant contre la relégation et le retour d'Antic pour la troisième fois en tant qu'entraîneur n'a pas suffi à empêcher l'inévitable. Malgré la finale en Copa del Rey, l'Atlético était contraint à la relégation.
L'Atlético a passé deux saisons en Segunda Division, manquant d'être promu dès 2001 avant de remporter le championnat de Segunda Division en 2002.



Le nouveau millénaire a vu l'Atlético occuper le milieu du classement, puis s'en détacher progressivement, or cela n'aurait certainement pas été possible sans l'émergence d'un des meilleurs jeunes joueurs du monde: Fernando Torres. Le jeune attaquant a été ces dernières années le visage de l'Atléti, et les rumeurs constantes le dirigeant vers Manchester ne cessent de troubler les supporters. Avant la saison 2006/2007, "El Niño" a été rejoint par les internationaux Costinha et Maniche du Portugal, Sergio Agüero d'Argentine, Seitaridis, champion d'Europe avec la Grèce ou l'espagnol Pernia, amenant beaucoup à penser que le "second club" de Madrid est à la recherche d'un titre.


_________________


Dernière édition par le Dim 29 Oct - 4:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atleticomadrid.frbb.net
Adrianogol
Administrador
Administrador
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 29
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: L'histoire du club   Sam 21 Oct - 14:09

Palmarès

Coupe intercontinentale:
Vainqueur: 1974
Ligue des Champions :
Finaliste: 1974
Coupe des Coupes:
Vainqueur: 1962
Finaliste: 1963 et 1986
Championnat d'Espagne:
Champion: 1940, 1941, 1950, 1951, 1966, 1970, 1973, 1977 et 1996
Vice-champion: 1944, 1958, 1961, 1963, 1965, 1974, 1985, 1991
Copa del Rey:
Vainqueur: 1960, 1961, 1965, 1972, 1976, 1985, 1991, 1992, 1996

Joueurs emblématiques d'hier et d'aujourd'hui:

Alemão
Luis Pereira
Vavá
Dirceu
Hugo Sánchez
Larbi ben M'Barek
Paulo Futre
Bernd Schuster
Christian Vieri
José Luis Caminero
Molina
Fernando Torres
Maxi Rodriguez
Kiko


Entraîneurs emblématiques du passé:

Helenio Herrera
Tomislav Ivic
Radomir Antic
Claudio Ranieri
Carlos Bianchi
Luis Aragones

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire du club
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit jeu : 20 questions sur l'Histoire du club
» Coup roulé au driver
» Election du plus grand exploit de l'Histoire du club
» Actualités du club et Interviews
» Très belle histoire du Ventoux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlético Madrid :: Club Atlético de Madrid :: La leyenda rojiblanca-
Sauter vers: