PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Marlon Brando, sa vie, son oeuvre

Aller en bas 
AuteurMessage
El Barto
Administrador
Administrador
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 30
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Marlon Brando, sa vie, son oeuvre   Sam 28 Oct - 17:08



Marlon Brando naquit dans une famille modeste du Nebraska ; sa carrière commença sur les planches de Broadway mais fut véritablement lancée par Elia Kazan qui, en 1947, lui offrit le rôle de Stanley Kowalski dans la pièce de Tennessee Williams Un tramway nommé désir (dont Kazan fit une adaptation cinématographique en 1951).


Marlon Brando dans Un tramway nommé désir


Marlon Brando n'est pas qu'un acteur c'est un mythe. Une icône du septième art à l'instar de Marilyn Monroe, Louise Brooks et James Dean. Son extraordinaire présence, sa voix grave, son regard hypnotique donnent à ses dialogues des parfums d'incantations, à ses films des allures de testaments bibliques. Son look, son allure, sa beauté ont été des standards d'une époque.



Dans ses cours, en suivant les indications de Stella Adler et la méthode de Constantin Stanislavski, Marlon Brando développe une nouvelle façon d'interpréter les rôles, fondée sur l'improvisation et l'oubli du scénario originel pour un approfondissement psychologique du personnage jusqu'à l'excès. Il n'a jamais fait du cinéma en jouant des rôles, en faisant semblant d'être un autre mais en incarnant des personnages, physiquement et mentalement. « Marlon n’a jamais réellement eu besoin d’apprendre à jouer. Il savait », a un jour déclaré Stella Adler, l’une de ses professeurs à l’Actors Studio.


Marlon Brando recevant un oscar pour son interprétation dans Sur les quais


Marlon Brando c'est aussi la naissance cinématographique du tee-shirt blanc moulant, jusqu'ici considéré comme un dessous masculin intime, que Marlon sort du placard et exhibe dans tous ses états : déchiré et décolleté pour mieux mettre en valeur ses dorsaux. Jamais Hollywood n'était allé si loin dans la démonstration d'un érotisme masculin.



Son rôle dans Sur les quais, encore d’Elia Kazan, lui vaut un premier Oscar et un prix d’interprétation au festival de Cannes en 1954.

Les sujets trop hardis de ses longs métrages comme La Poursuite impitoyable (1967) et Reflets dans un oeil d'or (1967), qui traite de l'homosexualité, inquiètent les financiers. Mais, c'est surtout son caractère insupportable, dont il fait preuve sur les tournages de Queimada (1971) et du Corrupteur , qui le met à l'écart des plateaux.

En 1972, alors qu'il est devenu persona non grata, Francis F. Coppola, contre toute attente, lui offre le rôle de Vito Corleone dans Le Parrain, un personnage qui donnera un nouveau souffle à sa carrière. Marlon Brando ne s'est pas pour autant assagi. Il refuse l'Oscar pour ce rôle en signe de protestation contre le massacre des Indiens perpétré par l'Etat américain. Puis, il interprète le sulfureux Dernier tango à Paris (1975). Il exige alors des cachets exorbitants pour finalement jouer de petits rôles dans Superman (1978) et Apocalypse now (1979). Las des vicissitudes hollywoodiennes, il s'exile sur une île du Pacifique pendant dix ans.


Marlon Brando dans son rôle de Vito Corleone


En 1990, son fils Christian est condamné à 10 ans de prison pour le meurtre du compagnon de sa demi-sœur Cheyenne. Celle-ci s’est suicidée en 1995 à l’âge de 25 ans. Les dépenses liées aux procès de ces sombres histoires le poussent à retourner devant les caméras. Il fit trois mariages desquels il eut six enfants, et adopta trois autres enfants.
En 2001, il joue pour la dernière fois dans le film The Score.

Marlon Brando, acteur au comportement imprévisible, est considéré comme le plus grand acteur de tous les temps. Il a influencé les acteurs de sa génération comme James Dean, Paul Newman et Steve McQueen ainsi que les meilleurs acteurs de la génération suivante comme Al Pacino, Jack Nicholson et Dustin Hoffman.


Marlon Brando en tant que Jules César

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atleticomadrid.frbb.net
Young Gotti
Administrador
Administrador
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: Marlon Brando, sa vie, son oeuvre   Dim 29 Oct - 1:46

Ca fait deux bons mois que j'ai dl la trilogie du Parrain mais j'ai jamais le temps de la mater...ne serait ce que le premier
Pour Apocalypse Now, ça fait des années que j'veux le voir mais j'arrive jamais à avoir la version originale, toujours la redux avec cette heure en plus qui aurait pu être "oublié"...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Barto
Administrador
Administrador
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 30
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Marlon Brando, sa vie, son oeuvre   Dim 29 Oct - 18:07

Non, entre nous Apocalypse Now est une pure merveille, même avec la version Redux qui prolonge le plaisir... Certes Marlon Brando n'y tient pas un rôle à la hauteur de son talent mais le film en lui-même est une merveille... Surtout quand tu situes l'époque .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atleticomadrid.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marlon Brando, sa vie, son oeuvre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marlon Brando, sa vie, son oeuvre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marlon Brando
» Une oeuvre d'art?????? Votre avis??
» Sig en manque de main d'oeuvre à ce point là?
» Marlon Brandao
» petit quizz sur la vie et l'oeuvre de funakoshi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlético Madrid :: Le Forum :: Le coin des socios-
Sauter vers: